Virgin Radio s’est implanté en 2008 au Canada mais n’est pas encore réellement un acteur établi sur le marché radiophonique. C’est pour cela, que Virgin Radio et son agence canadienne Les Évadés ont sorti le concept publicitaire décalé #Approved4Work et décliné dans une campagne multi-support. Cette campagne publicitaire prend le contre-pied d’une campagne dite classique pour une station de radio. Ils ont préféré mettre en avant leur connaissance consommateurs sur le ton de l’humour plutôt que de citer des artistes mondialement connus comme faire-valoir.

Travaillant sur l’insight “les consommateurs de radio au Canada l’écoutent aussi au travail”, la campagne #Approved4Work saisit l’opportunité avec humour, en sortant de leur contexte des paroles de tubes mondiaux. En télévision, on saisit clairement le principe de la campagne dans des spots de 15 secondes. Ils confrontent une phrase NSFW dite sans musique avec cette même phrase dans son contexte original en musique. Forcément, lancez en réunion “Talk dirty to me” à son boss en réunion, n’est pas forcément bien vu. Par contre, chanter avec lui passe beaucoup mieux !

Le concept a aussi été développé en outdoor avec de l’affichage. Les phrases sont toujours aussi NSFW comme “I touch myself like it’s somebody else” dans une chanson de Maroon 5. Cependant, le concept pourrait être difficile à saisir pour une personne qui est touchée pour la première fois par la campagne. En effet, le support affichage ne permet pas de raconter la création et la comparaison bien exécutée en télévision. L’efficacité de la campagne en outdoor dépendra probablement de la composition de la stratégie média en terme de timing et de force de frappe sur les autres supports.

virgin1

virgin2

virgin3

Le concept créatif a aussi été décliné en radio permettant cette fois de mieux le comprendre. Le # de l’opération permettra aussi aux plus connectés de dénicher des paroles NSFW et de les partager avec la marque.