Alphonse Donatien de Sade (1740-1814) a bouleversé l’histoire de la littérature comme celle des arts, de manière clandestine d’abord puis en devenant un véritable mythe.

L’oeuvre du « Divin Marquis » remet en cause de manière radicale les questions de limite, proportion, débordement, les notions de beauté, de laideur, de sublime et l’image du corps. Il débarrasse de manière radicale le regard de tous ses présupposés religieux, idéologiques, moraux, sociaux.

Suivant l’analyse d’Annie Le Brun, spécialiste de Sade et commissaire invitée, l’exposition met en lumière la révolution de la représentation ouverte par les textes de l’écrivain. Seront abordés les thèmes de la férocité et de la singularité du désir, de l’écart, de l’extrême, du bizarre et du monstrueux, du désir comme principe d’excès et de recomposition imaginaire du monde, à travers des oeuvres de Goya, Géricault, Ingres, Rops, Rodin, Picasso…

Au musée d’Orsay, des artistes vidéastes proposent un regard personnel sur les expositions. L’événement de la rentrée, « Sade. Attaquer le soleil », a inspiré ce clip à David Freymond et Florent Michel (production: L’Ogre)

Capture d’écran 2014-10-10 à 14.42.25

Capture d’écran 2014-10-10 à 14.42.36

Capture d’écran 2014-10-10 à 14.42.41

Capture d’écran 2014-10-10 à 14.42.54