AIDES le rappelle depuis 1984 : tout le monde est concerné par l’épidémie, quel que soit son âge ou son orientation sexuelle

– 37 ans est l’âge moyen de découverte de séropositivité en France.

– La proportion des plus de 50 ans dans les nouvelles découvertes de séropositivité n’a cessé de croître depuis 2009

– 37 % des nouvelles contaminations touchent la communauté homosexuelle

– 10% des nouvelles contaminations concernent les 15-24 ans, soit 2 jeunes touchés par jour

C’est pourquoi, l’agence TBWA\PARIS a imaginé quatre petits films aussi dénudés qu’esthétiques, chacun étant décliné en print et s’adressant à l’un de ces publics cibles. Ils ont pour titre « Petits pois », « Tricot », « Perles » et « Puzzle », des noms évocateurs qui laissent entrevoir à quoi peuvent ressembler les longues soirées d’hiver…sans préservatif. Une campagne intelligente et virale, loin de tout discours moralisateur, qui s’achève par ce message limpide : « pas de préservatif, pas de sexe ».

l-image1-fr l-image2-fr l-image3-fr l-image4-fr l-image5-fr

Perles:

Tricot :

Petits pois :

Puzzle: