Love Sucks. Même quand on est un robot. Et surtout quand notre « target » c’est le nouvel aspirateur Kobold VR200 de Vorwerk. Tellement inaccessible et imperturbable dans la réalisation de sa tâche …

Love Sucks. Oui mais avec l’aide de l’agence Saatchi & Saatchi et sur l’air de This guy’s in love with you, notre petit personnage va finalement trouver l’amour et parvenir à retenir l’attention du Kobold VR200.

robot

Tout au long des deux minutes de ce film, nous suivons donc le fameux aspirateur qui a tapé dans l’oeil de notre petit robot. Ce dernier va alors essayer d’attirer son attention en lui faisant signe de la main, jouant de la guitare, se mettant sur son chemin, lui écrivant une jolie carte … Mais rien à faire, cet aspirateur est imperturbable et continue d’astiquer la maison sans payer la moindre attention à notre pauvre et malheureux robot.

C’est donc le coeur brisé que nous suivons les prouesses techniques de ce nouvel aspirateur à qui l’on a juste envie de demander de s’arrêter quelques instants. Les occasions manquées s’accumulent et ne manquent pas de nous faire retomber quelques mois ou années en arrière.

chute

guitare

suite

Ne vous inquiétez pas, tout fini quand même bien pour notre petit robot qui pourra avoir son moment de gloire avec l’aspirateur dès lors que celui – ci aura fini son travail et acceptera d’enfin se poser pour consacrer un petit moment à notre robot.

fin

Saatchi & Saatchi et Vorwerk réussissent à merveille leur pari de mêler prouesses techniques et émotions dans ce film plutôt réussi !