Photoshop ça aide. Tenez, pas plus tard que ce matin je me suis rajouté un bras (le gauche que j’avais perdu en jouant au bâton avec un squale). J’ai un pote qui s’est rajouté de la barbe avant de s’inscrire sur Tinder, un autre qui a enlevé sa dent qui lui poussait au dessus du sourcil gauche (la faut à pas de chance qu’ils lui ont dit).

Le diktat de la beauté tout ça tout ça. Sauf que souvent, il nous arrive d’oublier que ladite beauté est subjective et qu’elle varie selon les pays. Né sous la houlette de la journaliste Esther Konig, c‘est la métisse américaine Priscilla Yuki Wilson qui sert de cobayes aux infographistes pour qu’ils l’embellissent selon leurs critères de beauté.

Des 25 clichés nous retiendrons que les USA abusent un peu sur la pigmentation à l’instar des anglais qui mortifient le teint, que la suisse arrive pas trop à se décider entre le métisse – pas métisse et que la Slovénie s’est probablement autant impliquée dans le projet que Ribéry après qu’on lui ait demandé de réaliser une équation différentielle au dix-neuvième degrés.

Vietman (originale)

retouchephoto-IEUP-1

USA

retouchephoto-IEUP-2

United Kingdom

retouchephoto-IEUP-3

Suisse

retouchephoto-IEUP-4

Israël

retouchephoto-IEUP-5

Slovénie

retouchephoto-IEUP-7

Brazzers Macédoine

retouchephoto-IEUP-8

Union Européenne 

retouchephoto-IEUP-9