BeyondBlue est une association australienne dont le fer de lance est la sensibilisation et prise en charge de la dépression, bipolarité, troubles anxieux et mentaux. Tout récemment, l’association a lancé une campagne d’envergure nationale avec l’agence Marmelade qui pointe du doigt et dénonce le racisme et la discrimination comme étant la cause de ces troubles pour de nombreux Indigènes Australiens.

Il est temps de “Stop. Think. Respect“.

Stop

Au cours de ce film, l’association australienne va s’attaquer à une sorte de racisme que l’on croit inoffensif mais qui ne l’est absolument pas et dont on ne parle pas assez : le racisme invisible. Vous savez cette petite voix qui invite un individu à se méfier d’un autre, à agir d’une façon différente en présence d’un Indigène, à douter ( plus ou moins consciemment et volontairement ) des capacités de la personne à qui l’on est en train de faire passer un entretien d’embauche à cause de sa couleur de peau ou à ne pas s’asseoir dans le bus à côté de ce monsieur de couleur.

Ce racisme normalement invisible va cependant être ici personnifié et les pensées les plus honteuses des individus vont alors être prononcées haut et fort par l’intermédiaire d’un homme.

Staying

Up_To

Plusieurs histoires vont alors se succéder et se ressembler : elles mettent toujours en scène un Indigène et un non – Indigène dans une situation de la vie courante, le non – Indigène va se faire dire à voix haute ce qu’il pense tout bas à propos de la présence de l’indigène dans les yeux de qui nous allons très vite percevoir la détresse. Il est victime de discrimination et il le sait, il s’en rend compte même si son bourreau reste silencieux.

Oui, même si le bourreau ne dit rien, ne rue pas de coup ou n’humilie pas physiquement ou verbalement sa victime, la victime en reste tout de même une. Oui, un non – dit blesse. Et plus qu’on ne le croit. ” Le silence aussi possède la violence des mots.” Bus

Alors maintenant : “Stop the discrimination, think about how your comments or actions could cause real distress and harm, and respect people who are different from you.

Et n’oubliez pas :

“No one should be made to feel like crap, just for being who they are.”