L’incontinence, pas le plus sexy des sujets ! Et pourtant Kimberly-Clark réussit le pari de promouvoir sa marque Depend de façon originale et amusante tout en soutenant une bonne cause ! La campagne s’articule ainsi autour d’un message simple et plutôt osé : Drop your pants for underwarness ! Allez hop, tous en sous – vêtements ! Hein quoi ?

Oui, pour venir en aide aux quelques 65 millions d’américains touchés par l’incontinence ( dont environ la moitié à moins de 50 ans ), Depend use d’humour, de second degré et mise sur le buzz pour casser le tabou autour de ce problème.

underwareness-hed-2014

En plus d’être une campagne délurée, #Underwarness tire profit de tous les supports de communication sur lesquels elle peut décliner son message : réseaux sociaux, micro – site dédié, envoi d’échantillons, spots TV, concerts dans les grandes villes comme NYC etc. En multipliant ainsi les supports, Depend cherche à multiplier les publics qu’elle touche : jeunes et moins jeunes sont donc invités à se joindre à l’opération de plusieurs façons.

Americains

Microsite

Les internautes sont par exemple invités à poster des photos ou vidéos d’eux en sous-vêtements Depend sur les réseaux sociaux et si celles-ci s’accompagnent de #Underwarness ou #DropYourPants, la marque reverse 1$ à une oeuvre caritative. Un autre moyen de se prendre au jeu est de faire une vidéo sur le modèle de celle réalisée par Depend pour promouvoir sa campagne et de la poster sur Youtube afin de partager son expérience ! Expérience qui prouve que oui, les sous – vêtements à destination des personnes incontinentes sont des sous – vêtements ordinaires et que la personne qui les porte n’a pas à se sentir différente ou encore honteuse.

Pour ceux qui ne sont toujours pas prêts à baisser leur pantalon, regardez donc le rap que Depend vous a concocté pour promouvoir son opération. Oui je vous assure, ça vaut le détour. Du second degré comme on aime ! Etre incontinent c’est pas un “Big Deal” avec Depend et il n’y a donc pas de quoi en faire tout un plat ! Puis à vrai dire, avec les sous – vêtements adaptés vendus par Depend, aucun moyen de faire la différence avec des sous vêtements normaux ! Une silhouette parfaite !

Et pour finir, le spot légèrement décalé que je vois revenir plutôt régulièrement sur la télé australienne ces – derniers temps et qui est issu de la même marque :