CanalPay est l’offre d’abonnement streaming de Canal +.

L’agence Buzzman, gérant le budget , à initié le territoire de communication « vampiresque » de l’annonceur autour de la signature « Canal Play, une vie ne suffit pas ».

Cette signature mettant en avant l’offre pléthorique de films et de séries était alors incarnée par une famille de vampire passant le temps de leur longue vie en regardant nuits et jours leur télévision.

Aujourd’hui CanalPlay revient avec un nouveau film toujours issu de l’agence Buzzman, incarné par l’égérie John Malkovich dans la peau d’un banquier aux dents longues.

Tantôt en plein braquage, puis en passage en caisse bondé par des seniors ayant subi les années, ou encore durant le crash d’un avion, John le vampire peut dévorer ses films et ses séries n’importe où, n’importe quand et sans attendre…
Même pour un vampire, le temps est compté.

Ce film vient donc accroître encore un peu plus la présence à l’esprit de l’offre CanalPlay à l’aube de l’arrivée de l’américain Netflix.

De plus, l’utilisation de l’égérie John Malkovich venant s’inscrire dans les spots précédant permet également de valoriser le caractère « premium » de l’offre accessible via l’abonnement.

Enfin, la démonstration de l’accès à CanalPlay dans des situations absurdes par un laptop, un smartphone ou via sa bonne vieille TV, permet de démontrer que l’offre est adaptée au parcours utilisateur d’aujourd’hui, s’affranchissant des supports, des temps de diffusions et du lieu de consultation, habituellement via des plateformes illégales.

Ainsi, Buzzman signe un bon film, efficace et attrayant, qui devra faire face aux énormes retombées media dont bénéficie Netflix avant son arrivée dans l’hexagone le 15 septembre prochain.

Les précédents films :