Si on part du postulat selon lequel s’inspirer, même farouchement, n’est pas copier, alors Facebook innoverait en travaillant sur le lancement d’un concurrent de Snapchat. Facebook et Snapchat, longue et tumultueuse histoire d’amour dont la finalité se résume à un long vent et des textos sans réponses pour Mark. Lui, qui voulait juste grappiller un peu de jeunes, lassés de Facebook avec l’application de messages mobiles “éphémère”, s’était vu refuser une offre à 3 milliards et quelques kopecks.

slingshotIEUP1

 

Après avoir crée “Poke“, dont le succès a eu autant de profondeur que la pertinence des réflexions d’Eric Zemmour, Mark serait en train de bosser sur une version un peu plus poussée que l’illustre blague à la platitude exacerbée de son précédent brouillon. De sa douce appellation estivale, “Slingshot“, l’application permettrait d’envoyer de brefs messages vidéos dont toute ressemblance avec une application déjà existence ne serait que pure coïncidence.

Pendant que Yahoo rachète “Blink“, un rival de Snapchat, Mark s’inquiète d’un éventuel flux migratoire des adolescents, cible principale du secteur. Slingshot, directement supervisée par Mark, devrait être disponible dans le courant du mois de Mai. L’application réussira-t-elle à stopper la mouvance frénétique du Snapchat de Spiegel et de ses quelques 700 millions de photos échangées par jour ?