Souvenez-vous… il y a un mois, Oasis nous présentait le premier épisode de sa série #EffetPapayon. Réalisé par son agence Marcel, l’épisode mettait en scène ses icônes fruitées dans une histoire improbable et truffée de multiples références à notre monde actuel.

Ce premier épisode diffusé il y a un mois culmine à près de 3 millions de vues, en plus des teasers TV et des diffusions en salles de cinéma. Troublant les limites entre fiction et réalité, cet épisode a été complété par divers éléments transmedia comme le site YouPomm ou l’offre de colocation de Ramon sur leboncoin.fr.

Aujourd’hui Oasis revient avec son second épisode (sur 4) qui joue encore plus sur le registre installé précédemment. Nous retrouvons nos protagonistes au Peach Bar, où Mangue Debol garde les jumeaux Raizinzins en compagnie d’autres amis fruités. Évidemment rien ne se passera comme prévu et nos petits fruits devront partir en aventure jusque… dans l’espace !

Cet épisode regorge de détails et de références culturelles qui incitent à voir et revoir l’épisode pour profiter des moindre surprises (un conseil, cherchez attentivement le numéro de téléphone de Mangue Debol).

On peut toutefois s’interroger… Pourquoi la marque se lance-t-elle dans la production d’une véritable série ?

En effet, ce projet parait-être une consécration pour un annonceur qui agit comme une marque media et qui a su, au fil des années, développer un véritable univers approprié par ses fans/consommateurs. De plus, cela permet à Oasis de « grossir » le caractère de chacun de ses personnages, de faire vivre plus fortement leur identité et ainsi de faire de ces fruits de véritables icônes de la Pop culture actuelle.

Le 1er épisode à revoir :