Même si les profils électroniques en tous genres ne cessent de se développer et deviennent incontournables, la traditionnelle carte de visite a de beaux jours devant elle. En effet, on continue et on continuera à s’échanger ces petits bouts de carton pour pouvoir se recontacter et ce même dans un monde ultra connecté.

Malgré tout, la carte de visite de papa c’est terminé. On vous avait déjà parlé ici de plusieurs cartes originales, et bien, en voici une autre. La BleamCard est arrivée et elle veut révolutionner ce classique du business.

Visuel de la campagne

Ubleam, entreprise qui nous suivons déjà d’un oeil attentif sur Il était une pub, a lancé la semaine dernière la première carte de visite alliant le print et le digital, histoire de réconcilier les deux parties. Kesako la bleamcard ? C’est une carte de visite qui offre une expérience simple et accessible de réalité augmentée devenant un véritable object connecté.

Grâce au bleam, une sorte de QR code révolutionnaire, le titulaire de la carte permet à ses contacts de découvrir tout son ADN 2.0. En plus, la carte offre des fonctionnalités telles que le npmbre de visites, la géolocalisation des contacts ou leur qualification.

Schéma BleamCard

Ce produit toulousain, primé à LeWeb13 a l’air d’enthousiasmer les acteurs du marché, ce qui a permis à Ubleam de lancer une grande opération de crowdfunding pour commercialiser ce produit et développer la plate-forme. L’objectif de 50000€ semble atteignable d’autant plus que la marque peut déjà s’appuyer sur des clients comme Airbus, Capgemini ou Stabilo.

Alors, vous suivez le mouvement ? Si vous participez au crowdfunding, vous aurez votre petite BleamCard très rapidement !