C’est la question à laquelle tente de répondre le fournisseur suédois d’accès internet Ume.net, par l’intermédiaire de ses nouvelles vidéos.

Ume.net vient en effet de réaliser une expérience maligne et surprenante, en faisant comme si le temps de chargement que l’on rencontre fréquemment sur Internet pouvait avoir lieu dans la vraie vie.

Pour cela, la marque a équipé quatre volontaires avec le casque de réalité virtuelle Oculus, dont tout le monde (ou presque) a entendu parlé lors de son rachat (pour une somme exorbitante) par Facebook fin mars. Les casques ont été réglés pour truquer la réalité : les utilisateurs voient ainsi ce qu’il se passe… mais avec un décalage allant d’un tiers de seconde à 3 secondes.

Pour mieux nous faire apprécier le résultat, Ume.net a créé des vidéos qui permettent de comparer deux points de vue : celui de l’utilisateur de l’Oculus… et le nôtre, en tant que spectateurs de son quotidien.

Les résultats font sourire, et tournent même au ridicule : avec un tel décalage, il s’avère (très) compliqué de vivre normalement. Le retard désoriente vraiment les utilisateurs, qui se retrouvent incapables de gérer normalement des situations du quotidien.

Oui, un décalage de quelques secondes entre nos gestes et ce que l’on voit peut être vraiment (très) handicapant, la preuve ! Impossible de cuisiner, de participer à un cours de danse, et encore moins de jouer au bowling ou au ping-pong. Quant à prendre les transports en commun sans passer pour un fou… mieux vaut ne pas y penser !

À la fin de la vidéo, Ume.net conclut : « Alors, pourquoi accepter ce décalage sur internet, alors qu’il s’avère invivable dans la vraie vie ? ». Une vraie question, avec des arguments qui semblent solides, et qui persuadent presque de passer à la fibre 1000bits/seconde proposée par la marque.

Mais quand on y réfléchit un peu plus, on se rend compte que cette démonstration (par le ridicule) n’est pas réaliste. Non, jamais de tels problèmes ne pourront avoir lieu dans la vraie vie, rassurons-nous ! Cependant, la campagne a le mérite de faire rire, et de convaincre ! Bravo !