Desigual, la célèbre marque de prêt-à-porter, fait parler d’elle à l’occasion de l’arrivée prochaine de la fête des mères. Un spot de quelques secondes a ainsi été mis en ligne au début du mois, représentant une jeune femme manifestant ouvertement son désir d’avoir un enfant.

En effet, à l’occasion de la fête des mères, Desigual a souhaité rendre hommage à toutes les jeunes femmes désirant devenir à leur tour, maman. Pour illustrer cette fête, la marque a donc mis en avant une demoiselle, toute guillerette, se dandinant devant un miroir, le ventre gonflé par un coussin multicolore. Desigual a ensuite voulu, selon leurs dires, représenter la femme libre par le fait de percer un préservatif avec une aiguille. Parce qu’évidemment, outre le fait que la femme libre veuille élever un enfant sans l’approbation du papa, la femme libre est également immunisée contre les toutes les MST. La femme libre est invincible, porte du Desigual et aime ricaner devant son miroir sur fond de musique punchy. Et ça, c’est cool ! (Slogan de la marque : « La vida es chula » comprendre, la vie, c’est cool … pas mieux).

Belle créativité donc, de la part de la marque qui, grâce à ce spot, s’est attirée les foudres des pro comme des anti-IVG. Si certains y voient un message en faveur de la liberté des femmes et de leurs choix, d’autres en revanche ont assimilé le spot publicitaire à une revendication « pro-vie ». Un sujet qui fait débat en Espagne depuis le projet de loi limitant l’IVG à de rares cas extrêmes.

Sans compter que le fait de percer un préservatif est loin d’être un geste anodin, puisqu’il est utilisé par certains porteurs du VIH désirant contaminer le plus grand nombre de leurs partenaires sexuels. Nommés “barebackers”, des associations comme Act-up Paris luttent contre leurs pratiques en exerçant un travail de prévention auprès du public.

Beaucoup de sujets graves sont soulevés par ce spot de vingt secondes, dont Desigual se défend en affirmant que « Percer un préservatif est un acte qui permet d’attirer l’attention ». Selon eux, il ne s’agissait là que d’une métaphore. Une justification aussi légère que la demoiselle à l’aiguille.

IEUP - Desigual 01

IEUP - Desigual 02

IEUP - Desigual 03

IEUP - Desigual 04

IEUP - Desigual 05