Nike vient de dévoiler la deuxième partie de sa campagne Risk Everything avec un film au casting monumental, servant d’amorce au Mondial de 2014.

1600x897q80

Au début d’Avril, nous découvrions le premier opus de cette campagne : un film aux allures de teaserCristiano Ronaldo, Neymar et Wayne Rooney, sous les couleurs de Nike, subissaient la pression de l’avant match. Avec cette première étape, les internautes sont invités à partager leurs exploits sur les réseaux sociaux avec le hastag #riskeverything. Un opération habile pour Nike qui place le spectateur/consommateur en position de protagoniste – voir de héros – tout en promouvant son esprit et ses produits, mais surtout en se gardant le luxe de s’approprier l’avènement potentiel d’un petit génie/phénomène aux quatre coins du monde. Imaginé par Wieden + Kennedy Portland et réalisé par Jonathan Glazer, le spot mettait l’eau à la bouche.

 

 

Le nouveau film est magnifique. Magnifique par son casting (Zlatan mais aussi Cristiano Ronaldo, Neymar Jr., Wayne Rooney, Gerard Piqué, Gonzalo Higuaín, Mario Götze, Eden Hazard, Thiago Silva, Andrea Pirlo, David Luiz, Andrés Iniesta, Thibaut Courtois, et Tim Howard, Kobe Bryant, Irina Shayk et même Hulk), magnifique par son engagement, magnifique par sa réalisation, magnifique par sa justesse publicitaire. Son seul point faible réside dans cela même qui fait l’esprit Nike : persévérer encore et encore. De fait, dans les spots que la marque produit, on retrouve souvent un peu le même, encore et encore. Ici le scénario change pour muer une partie de football d’enfants en une vraie rencontre internationale. Chaque adolescent invoque à son tour une star du football et alors, petit à petit, s’instaure autour d’eux tout l’esprit du foot, tout l’esprit du sport, célébré par Nike victorieuse (pléonasme).

       Winner-Stays-by-Nike-3

Winner-Stays-by-Nike-2

Winner-Stays-by-Nike-4

Winner-Stays-by-Nike-7

Winner-Stays-by-Nike-5

Winner-Stays-by-Nike-6

Winner-Stays-by-Nike-8

riskeverything-nike-1

riskeverything-nike

Winner-Stays-by-Nike-9

Nike, toujours attaché à son positionnement dynamique – dérivant parfois vers l’agressif – mise cette année sur le jeu et le hasard. Quatre ans après « Write the Future », la marque emprunte un logo et une typographie à l’univers du gambling pour organiser des tournois entre amateurs. En effet, la marque au swoosh a mis sur pied des matchs de 5 minutes à 5 joueurs dans une épreuve de mort subite où le premier but marqué fait remporter la partie. Les épreuves qualificatives pour la grande finale organisée le 10 mai à Paris se déroulent dans les Urban Football de la région Parisienne. Pour y participer, il suffit d’être inscrit et tiré au sort ici.

 

 

Le tout est accompagné de prints colorés et proposant une nouvelle direction artistique pour Nike. On en pensera ce que l’on veut mais l’ensemble – malgré des illustrations inspirés par l’art du tatouage et des couleurs tout droit sorties d’iOS7 – reste séduisant.

Nike-Risk-Everything-2014-Portugal

Nike-Risk-Everything-2014-Netherlands

Nike Risk Everything England 2014 Rooney (1)

Nike Risk Everything 2014 Brazil

Corée-du-Sud-2014-Nike-Risk-Everything

Australia Nike Risk Everything

Nous savons d’ores et déjà qu’un troisième volet viendra clôturer cette grandiose annonce des jeux aux Brésil. Une fois vu le casting de « Winner Stays », on a du mal à anticiper le dernier. Il Etait Une Pub est dans les starting blocks.