Lorsque l’on pense aux campagnes de la sécurité routière, et notamment du sujet de l’alcool au volant, nous avons immédiatement en tête des campagnes choques à la anglo-saxonne où les membres volent sous le choc des accidents, ou encore des campagnes so-friendly, ayant pour but de s’attirer la sympathie des jeunes conducteurs. Pas de quoi forcément émerger dans la cohue publicitaire, tant ces codes sont aujourd’hui habituels.

Afin de pallier cela et de distiller une prise de parole émergente à destination du jeune public, les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention, en collaboration avec l’agence Les Gaulois, ont imaginé la campagne #AvantDeMourir.

Ouvertement inspiré du célèbre travail « Before I Die » de Candy Chang, un mur a été installé au sein de l’Université Paris 8 à Saint-Denis. Ainsi chaque étudiant peut répondre à cette simple question : « Que voudrais-je absolument faire avant de mourir ? ».

Mur-Prévention 007 Mur-Prévention 015

 

Mur-Prévention 012

Mur-Prévention 008 Mur-Prévention 013 Mur-Prévention 014

Ce mur, constituant la base du concept, est également décliné via une plateforme web où chaque internaute peut inscrire et partager ce qu’il souhaite réaliser avant de mourir sur un mur virtuel (et également bénéficier d’informations quant aux travaux des associations et au programme SAM).
Cette plateforme est un véritable succès puisque selon Les Gaulois, avantdemourir.com a recueilli plus de 25 000 visites et plus de 11 000 contributions sur le mur, en l’espace de 24h ! 

plateforme web
http://avantdemourir.com/

Cette campagne a le mérite d’aborder un parti-pris différent des prises de parole régissent ce spectre de sujets. De plus, elle se déploie sur de nombreux points de contact (…, Kit BDE, e-mailing, display, etc.) en affinités avec la population ciblée, ce qui a pour objectif d’accroître l’attention espérée.

Enfin cette campagne #AvantDeMourir fait fortement réfléchir… et nous fait prendre conscience que la vie peut par moment s’écourter aussi rapidement que se vide un shooter de vodka.

Cette prise de conscience est partagée par bon nombre d’internautes sur Twitter, avec par exemple ce cher Jacques Séguéla 😉