Ce qui est fantastique avec nos métiers, c’est d’avoir parfois l’occasion de mettre la créativité au profit de grandes causes.
C’est pourquoi la Fondation pour La Recherche Médicale a fait appel à CLM BBDO pour sensibiliser les internautes à la maladie d’Alzheimer, dont sont atteintes 850 000 personnes en France.

La campagne « Je me souviens » composée d’un film et d’un site, attire notre attention sur cette expression que l’on utilise tous mais que les personnes atteintes d’Alzheimer n’ont plus la chance de pouvoir employer.

Au coeur de cette opération, un dispositif innovant et unique en son genre : i-rememberun site qui disparaitra peu à peu, à moins d’être suffisamment alimenté par des souvenirs, au même titre que la mémoire des malades…i-rememberLe site vous propose alors de partager vos photos souvenirs ou de visiter les souvenirs des autres internautes, mais aussi et surtout de faire un don pour aider la recherche.
Ce sont donc vos photos Instagram ou Facebook que vous pouvez déposer sur le site, accompagnées de quelques lignes pour raconter ce souvenir. Vous recevrez ensuite un mail de remerciement qui vous invitera à faire un don si vous le souhaitez.
Il semblerait d’ailleurs que ce site ait déjà traversé nos frontières puisque l’on peut y trouver des souvenirs d’internautes du monde entier ayant été touchés par la cause et par ce site hors du commun.

i-remember

Le film de la campagne, réalisé sous forme de documentaire par Mathieu Demy, nous fait suivre 3 personnes parties rechercher des photos qu’elles avaient oublié de récupérer des années auparavant. Pour cela, elles vont devoir se rendre sur les lieux où ces photos ont été prises, et se remémorer ces bons souvenirs. Quelle chance de pouvoir dire « Je me souviens »…
je me souviens
je me souviens
je me souviens