Si vous n’avez pas encore eu vent de ce désastre, Il Etait Une Pub vous fait revivre la campagne de la police de New York, la fameuse NYPD (New York Police District), qui s’est transformée ,cette semaine, en une cinglante défaite.

Le 22 avril dernier, les Community Managers des NYPD News lancent le hashtag #MyNYPD, afin que les twittos partagent une photo d’eux en compagnie des sympathiques policiers de la ville-qui-ne-dort-jamais.

 

 

Dès le premier jour, c’est le fail américain. Si quelques tweets – sans doute dus à des touristes ou a des expatriés pour la majorité – attestent de la bonté et de la bienveillance des agents, une vague de tweets d’une autre nature défèrlent sur le réseau social.

 

Les twittos ont décidé de prendre à contre-pied la consigne de NYPD News en postant nombre de clichés en défaveurs des policiers. Arrestations, matraquages, abus de pouvoir, humiliations…Tout y est. Pendant deux jours complets, les agents de New York passent pour des brutes, démunies de réflexion, vulgaires et zélées. Bref, l’inverse des Incorruptibles de Brian de Palma. A noter que les utilisateurs rédigent les tweets souvent non sans humour.

 

 

A l’instar du mouvement Occupy Wall Street, plusieurs organisations tirent profit du hashtag #MyNYPD afin de porter plus loin leur message. La tendance s’est vite élargie aux autres mégalopoles des USA, créant paradoxalement une plateforme d’expression toute faite pour la contestation face aux abus policier.

Une leçon qui évitera aux forces de l’ordre française ce genre de mésaventure car on a en mémoire le compte twitter de la Police Nationale lancé dernièrement.