Les test-drives sont à l’honneur dans le milieu automobile actuellement. Chaque marque cherche à événementialiser ces premiers et en faire la base d’une prise de parole en media.

Renault nous a présenté quelques exemples qui font références (comme ici, ou ), c’est aujourd’hui au tour de Mini Cooper.

En effet la marque a demandé à sa communauté de conducteurs Mini Cooper de réfléchir à différents test-drives aussi créatifs que surprenants. Les propositions ne se sont pas fait attendre puisque l’annonceur à dû faire le trie entre plus de 800 propositions pour finalement n’en sélectionner que 10.  10 propositions de 10 conducteurs de Mini Cooper pour 10 test-drives les plus fous les uns que les autres, qui composent cette campagne « Mini Final Test ».

 

Une cession de burn afin de vérifier si un gobelet de café résistera à la force centrifuge, une séance shootting so sexy entre un individu et son véhicule, ou encore une bataille médiévale et j’en passe… autant d’exemples de test-drives parfaitement produits dans le but de générer de la voix sur la toile.

Il est intéressant de constater que cette opération UGC (User-Generated Content) s’inscrit parfaitement dans une cohérence de discours de Mini Cooper. En effet l’annonceur au sein de ses dernières prises de parole, cherche à revendiquer le fait que chaque Mini est particulière, et à l’image de son conducteur. Ce parti-pris ayant pour but de pallier le fait que nos villes sont aujourd’hui inondées de Mini Cooper, ce qui peut représenter un frein à l’achat pour quiconque cherchera à se distinguer par la chariotte qu’il conduira.