Une fois par semaine, IEUP vous présente une série de publicités devenues impensables aujourd’hui mais dont il fait bon vivre d’y jeter un petit coup d’œil. Classés par thème, ce troisième chapitre regroupe les différents prints dans la catégorie de l’alcool.

On l’aime cette pub de naguère, la réclame fringuante et friponne qui arrivait à tout vendre, grossièrement mais surement. C’est donc le cœur rempli de nostalgie qu’on vous parle de l’alcool, dont la communication est aujourd’hui devenue lourdement freinée par la loi ÉVIN.

Je vous laisse déguster ces petits trésors en laissant la sainte parole à monsieur Charles Bukowski : “C’est ça le problème avec la gnôle, songeai-je en me servant un verre. S’il se passe un truc moche, on boit pour essayer d’oublier; s’il se passe un truc chouette, on boit pour le fêter, et s’il ne se passe rien, on boit pour qu’il se passe quelque chose.”

 

PQVPJIEUPA10

 

PQVPJIEUPA13

 

 

“Bon à tout âge”

PQVPJIEUPA12

 

“Aucun médicament ne rivalise avec la Rainer Beer en tant que vitalisant.”

“Ne t’inquiète pas, chérie, au moins t’as pas brûlé la bière !”

PQVPJIEUPA7

“Écrire sur une machine à écrire avec un seul doigt ?”

PQVPJIEUPA11

PQVPJIEUPA9

PQVPJIEUPA8

PQVPJIEUPA6

PQVPJIEUPA5

PQVPJIEUPA4

“Quand il y a de la vie, il y a de la Bud”

PQVPJIEUPA3

PQVPJIEUPA2

“Colt 45 vous présente un jeu pour adulte”

PQVPJIEUPA1

“Le nouveau jeu Bottoms Up ressemble beaucoup à la liqueur de malt Colt 45. Il a été conçu pour les adultes aventureux. Pour deux joueurs ou plus… et n’est pas conseillé aux timides, pas plus qu’aux âmes sensibles. Ce jeu se marie à merveille avec le Colt 45”.

PQVPJIEUPA16

PQVPJIEUPA15

PQVPJIEUPA14