Adrien Colombié est un globe-trotter. Dans tous les sens du terme. Sa carrière traverse les villes de Bordeaux, de Barcelone ou de Paris et tous les gens qui l’ont rencontré traceront de sa personnalité une esquisse qui révèle un formidable contact avec les autres. C’est d’ailleurs ce qui l’intéresse aujourd’hui : comment peut-on si facilement se connecter à l’autre, à l’étranger ?

Designer graphique à New-York jusqu’il y a peu, il s’apprête à entamer un tour du monde artistique. Ce projet international grandissait en lui depuis plusieurs années. Aujourd’hui, à force de persévérance, d’idées, de travail et de générosité, il est désormais à maturation. Adrien s’envolera le 30 Juillet pour un voyage de 365 jours, au-delà des frontières, au-delà les préjugés, à travers les cultures et les personnalités.

Chaque jour, il rencontrera un nouvel inconnu. Un an pour approcher 365 humains tous uniques, tous différents. Il enregistrera leurs expériences, leurs histoires et quelques clichés afin de livrer un point de vue singulier. Aussi, il relèvera à chaque fois une empreinte digitale et une signature. De là, il pourra créer une série artistique de 365 pièces intitulée « The Fingerprints ».

 

table

cover_vimeo

03_final_001

Chaque pièce sera accompagnée du témoignage de la personne concernée, créant une passerelle originale et intime entre vous et un visage ailleurs dans le monde. La seconde partie de ce projet humaniste réside dans l’édition d’un livre recensant les 50 rencontres les plus mémorables. Elle paraîtra avec des notes personnelles, des cartes et des photos présentant chacune des personnalités sélectionnées. Plus qu’un simple livre, Adrien veut offrir un véritable voyage à travers le monde et l’humanité.

 

 

Il Etait une Pub a rencontré Adrien Colombié.

IEUP | ‘Salut Adrien ! Tout d’abord, dis nous quel fut le déclencheur ce vaste projet ?’

Adrien Colombie | Au début de mes préparatifs, j’ai réalisé deux choses très importantes pour moi : voyager aussi intensément que possible, et surtout garder une trace quotidienne et créative de mon passage.

IEUP | ‘Quels pays t’intéressent le plus ?’

ACTous bien entendu ! Ca a été un réel calvaire de devoir sélectionner les destinations. Une année n’est pas encore assez longue pour tout découvrir, nous avons un monde si vaste !

IEUP | ‘Quel serait ta rencontre idéale durant cette expédition ?’

AC | J’essaie de ne pas avoir d’attentes préconçues. Je vais alterner entre rencontre hasardeuse et planifiée. Ces dernières seront plus en profondeur, proches du reportage. Je suis déjà en contact avec un DJ français au Brésil, un prisonnier à Bangkok et un Rajkumar (un prince) en Inde…et beaucoup d’autres.

IEUP | ‘Si nous n’avions pas d’argent mais que nous voudrions t’aider dans ce projet, comment pourrions-nous faire ?’

AC | Le partage est au centre de tout ! Vous pouvez même partager vos conseilles et idées pour le voyage : où je devrais plutôt me diriger, des cultures que je devrais plutôt rencontrer. Et bien sûr partager avec vos amis sur les réseaux sociaux est très important pour la viabilité du projet.

IEUP | ‘Quels sont tes plans après ce projet ?’

AC | Je vais sans doute retourner à NYC et organiser quelques expositions en Europe. Je vais essayer de retourner à ma vie quotidienne tout en ayant appris de ces moments de partage. Et ensuite, préparer une nouvelle aventure !

 

Vous pouvez déjà suivre le projet sur Facebook, Twitter. Il est mis à jour régulièrement. Vous pouvez aussi participer au voyage en précommandant le livre, l’e-book ou une des 365 pièces de la série « Fingerprints » ici.