Ouï FM a toujours adopté une posture audacieuse au sein de ses diverses prises de paroles media, faisant parfaitement vivre son identité rock (souvenez-vous des formidables campagnes réalisées par la « défunte » agence Leg). 

Aujourd’hui la station de radio reprend la parole en TV à partir du 26 avril, accompagnée par sa présente agence CLM BBDO. 

Mais comment inciter les téléspectateurs à quitter leur écran pour ouvrir ses oreilles et plonger dans l’univers musical de la station ? 

En alléchant l’audience avec des contenus qu’ils ne peuvent découvrir en TV à une heure de grande écoute, tellement ce support visuel est régi par diverses législations.

Ce parti-pris est transformé via un spot nous présentant différents stéréotypes liés à l’univers rock, mais biaisés par des coupures sonores, et un amas de mentions sanitaires, légales, etc. 

De quoi tenir l’audience en haleine pour lui délivrer le message suivant… : «  Puisque qu’on ne peut rien montrer de rock à la télé, écoutez-le plutôt à la radio ». (Sur fond de petit chaton et de canetons).

La stratégie est intéressante dans un objectif de conquête d’une plus large audience. Prendre la parole sur ce support permet de toucher un public plus large et potentiellement demandeur d’une programmation telle que celle de Ouï FM, tout en valorisant la liberté persistante sur le media radiophonique, face à une télévision beaucoup trop régit, mainstream et puritaine