Partager des odeurs à distance est une chose qui paraît quasiment impossible aujourd’hui encore. Pourtant, « smell-o-vision » est un concept qui permet à ce fantasme olfactif de prendre vie.

Pour cela, l’entreprise japonaise Scentee a créé une sorte d’ « imprimante à odeurs » : un petit adaptateur qui se branche sur les smartphones et qui permet de recréer les odeurs dictées par le téléphone. L’une des utilisations simples et surprenantes, est d’envoyer des messages parfumés par SMS. Vous voulez tester ? L’application Scentee est déjà téléchargeable via l’AppStore, et le diffuseur d’odeur est vendu pour 35$ sur leur site.

Scente-IEUP3

Le chef espagnol Andoni Luis Aduriz, fier détenteur de trois étoiles au guide Michelin, a récemment adopté cette technologie, aidé par Adrian Cheok, professeur à la City University de Londres. Son but est de s’en servir pour choyer l’odorat des potentiels clients de son restaurant : le Mugaritz.

Scentee-IEUP1

Plutôt que de se contenter du menu en ligne ou des avis des internautes avant d’aller au restaurant, l’application permettra ainsi aux intéressés de sentir à l’avance les plats qui sont proposés par l’établissement. Concrètement, vous choisissez sur le site internet le ou les plats qui vous intéressent… et leur odeur vous est directement envoyée sur votre téléphone. Rien de tel pour mettre en appétit et faire céder à la tentation…

La bonne nouvelle, c’est que le restaurant est situé au Pays Basque espagnol, à moins de 20 kilomètres de la frontière française. Une innovation qu’il sera donc possible de tester assez facilement !

Plusieurs autres entreprises, telles que Domino’s Pizza au Brésil, sont déjà en train de développer leur propre concept de marketing sensorial novateur, basé sur cette application Scentee. Ainsi, dans quelques années il sera peut-être courant de profiter de cette technologie qui s’apparente, pour certains, à la « 4D ».