Pour la sixième année consécutive, Sidaction a fait appel à l’agence Leo Burnett pour lancer son annuelle camapagne de sensibilisation et ainsi récolter des dons les 4, 5 et 6 avril prochains.

Cette année, Leo Burnett a décidé de s’adresser aux parents par le biais d’un « Appel ».

Child1

Tout au long de son nouveau film d’animation, Leo Burnett met en scène des enfants / adolescents victimes d’injustices au quotidien et ce, sous le regard impuissant de leurs parents.

Child2

Parent

Parent2

Stéphane Gaubert, le concepteur / réalisateur du film s’explique : « Notre volonté première était de réaliser un film émotionnel c’est pourquoi nous avons décidé de contrebalancer le côté froid que peut avoir l’animation par une musique originale calée sur l’image principalement composée de cordes et piano »

Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est plutôt réussi … !

Aussi, tout au long du Spot, si l’on tend un peu l’oreille, entre les cordes et le piano, nous pouvons réguliérement percevoir une sonnerie de téléphone. C’est l’appel à l’aide de l’enfant. Mais personne ne répond.

PhoneCall

Personne ne répond excepté un Papa à la toute fin du Spot. Un Papa qui répond à l’appel de sa fille qui lui annonce qu’elle est séropositive.

Ainsi Leo Burnette et Sidaction cherchent à faire passer un message aux parents :

Certes,

AgirPourNosEnfants

Mais quand il s’agit du Sida,

Pouvoir