L’agence revolver, ennemi public N° 1 ?

Contrainte de changer de dénomination, elle devient désormais l’Agence Rellinger !

Après trois mois d’activités, l’agence vendéenne de communication globale revolver
est mise en demeure par un bureau parisien de changer de dénomination sociale.

Victime de son succès, l’agence s’est donc diligentée à trouver un nouveau nom
tout en restant fidèle à son territoire de communication. R.I.P l’agence revolver,
longue vie à : L’AGENCE RELLINGER

L’agence rellinger ne se laisse pas abattre et confirme
qu’elle reste plus que jamais l’agence pour communiquer à bout portant !

Un changement d’identité mais pas de personnalité !

Puisant son univers de référence dans celui du cinéma et des films de “gangsters”, comme Le Parrain, les Incorruptibles, Snatch, Pulp Fiction, Réservoir Dogs, Scarface, Les Tontons flingueurs, Touche pas au Grisbi ou encore RockNrolla… l’Agence Rellinger incarne l’état d’esprit de l’entreprise : malin, audacieux, parfois culotté, pleine d’ambitions et d’idées.

« J’ai refusé d’être un pantin, de danser au bout d’un fil
tiré par des gros bonnets. Je n’en suis pas honteux, c’est ma vie ». Marlon Brando (Le Parrain – 1972)

L’Agence Rellinger, l’ennemi public numéro 1

Rellinger c’est aussi des méthodes peu orthodoxes. Après 2 ans de recherche et développement autour d’un “business model” innovant qui conditionne sa rémunération à la réalisation des objectifs de ses clients, l’agence prend clairement un ascendant sur ses concurrents et ça dérange !

L’Agence Rellinger ne se laisse pas abattre et confirme qu’elle reste plus que jamais l’agence pour communiquer à bout portant.