C’est une belle histoire publicitaire comme il en arrive par moment.

Deux étudiants fraîchement sortis de leurs études décident de fonder leur agence de contenu digital Everdream Pictures. Très vite, les voilà confrontés à une problématique de taille que chaque structure rencontre un jour ou l’autre, à savoir : comment assurer ma visibilité et faire valoir ma force créative auprès de potentiels clients ? 

Plutôt que d’inonder leur base de prospects de multiples e-mails, flipbook et autres éléments peu engageants, Everdream Pictures a décidé de réaliser une campagne proactive pour Tesla et son véhicule MODEL S.

Bien conscients que Tesla est une entreprise a fort idéal (la marque vend des modèles hauts de gamme pour ensuite pouvoir mettre sur le marché des véhicules 100% électriques accessibles pour tous), ces deux jeunes ont réalisé un spot plaçant le rêve au coeur du script.

Ainsi nous suivons un enfant passionné par l’espace, qui rêve secrètement de voyager dans le cosmos avec ses outils en carton. Quand soudain il tombe nez à nez avec la Tesla MODEL S de son père. Audacieux, il prend place au volant et voit défiler sous ses yeux des planètes, des étoiles, et bien d’autres éléments qui le rapprochent un peu plus de son rêve.
Ainsi nous pouvons comprendre de manière sous-jacente que Tesla, forte de sa vision de marque, est un décapsuleur d’imagination.

Réalisé avec seulement 1 500 $, ce spot a trouvé un écho insoupçonné, puisqu’il a été relayé par la marque et Elon MUSK, cofondateur de Tesla Motors.

 

 

Ainsi, cet exemple nous prouve que les belles idées prévalent afin de faire entrer en contact une vision d’entreprise avec les attentes de leur audience, et ce, face à un simple schéma de répétition à outrance aujourd’hui révolu.

De plus, cela nous démontre que les agences, même les plus hégémoniques, peuvent perpétuellement être remises en question par de nouveaux entrants aux envies fortes.