Nous en parlions dans un précédent article, il y a des publicités à l’impact parfois tendancieux. Certains axes peuvent être accueillis avec joie, rire, peur, dégout, dans tous les cas une émotion est sollicitée. Aujourd’hui, c’est un concept bien étrange que MTS India, entreprise de télécommunications, a choisi d’exploiter. C’est un peu la folie à Dunkerque, vous voyez.

Pour le lancement de sa 3GPlus, l’enseigne met en scène un méchoui d’improbabilités pour le plus grand bonheur des goulus de WTF. Une femme accouche d’un bébé (c’est mieux, je vous le concède) qui, une fois libéré de son contenant maternel, utilise avec une aisance déconcertante la tablette tactile.

Parce qu’un bébé qui danse pour vendre de l’eau est un concept qui porte avec fatigue les rides d’un temps révolu, place au bébé 2.0, celui qui cherche sur la tablette la procédure à suivre pour couper tout seul le cordon ombilical.

Malgré un esthétisme pêchu, il y a comme un arrière goût de dérangeant. Un axe publicitaire qui s’encanaille dans l’absurde tout en justifiant néanmoins une promesse par un message cohérent : “né pour l’internet”, comprenez que c’est un jeu d’enfant tant par l’intuitivité des appareils que par la rapidité du réseau MTS. Bon appétit !

 

 

babymtsIEUP2

 

babymtsIEUP6

 

babymtsIEUP3