A l’occasion de sa nouvelle campagne de pub, Audi s’est allié à l’agence allemande Thjnk afin de promouvoir son système de détection des dangers de nuit.

Cette fois-ci, Audi a misé sur les faits scientifiquement prouvés. A l’instar des pubs de dentifrices où Monsieur le docteur nous prouve par A+ B que ce produit est mieux que tous les autres ; ici, le constructeur automobile allemand mise sur l’illusion d’optique et le principe d’accommodation.

Les termes peuvent paraître barbares mais le principe est simple : la campagne d’affichage est scindée en deux parties : la première avec cette phrase : « Vous êtes au volant, il fait sombre, quand soudain ». Et c’est en s’approchant du visuel que la phrase s’estompe petit à petit pour laisser place, au dernier moment, à la deuxième partie. Alors apparaît ce qui sonne comme un point final, le terme « une biche »  s’inscrivant ainsi dans un enchaînement logique de choses.

Ce procédé qui vient appuyer le produit en lui-même promet aux passants, peut être futurs conducteurs, de détecter à temps ce qui pourrait devenir dangereux.