C’est un des grands phénomènes contemporains. Les comics, arrivés en Europe durant la seconde Guerre Mondiale, jouissent aujourd’hui d’une réputation sans précédent. Il faut dire que l’hégémonie de la culture américaine agit à la manière d’un rouleau compresseur. Difficile de se faire une place au milieu du panthéon des héros nord-américains. Au cinéma, ces dernières années, nous sommes littéralement noyés sous le deluge d’adaptations de comics et de leurs super-héros inhérents. Batman, Superman, Daredevil, Sin City, Iron man, Hulk, Hell boy, Kick Ass, Green Lantern, Captain America, X-men, Wolverine, Electra, Blade, les 4 fantastiques, Spawn, Thor, Punisher, Avengers…Stop j’ai la tête qui tourne. Il y en a tellement qu’on s’y perdrait tandis que les producteurs, eux, essayent bien de nous faire croire à un renouveau en changeant les titres : ce n’est pas batman, c’est the dark knight ; ce n’est pas superman, c’est the man of steel. Bref.

 

atoman_cover

attack_cover

adventure_darkness

Ce week-end, retour aux sources avec Il était une pub. Pour les passionnés, les néophytes, les amateurs ou les fanatiques, Le Musée Numérique des Comics propose plus de 15 000 comics à télécharger, en haute-définition, et gratuitement ! Une vrai mine d’or pour découvrir ou redécouvrir ces volumes publiés avant 1959. Le site s’est d’ailleurs assuré que toutes les œuvres étaient libres de droit aux USA et sous licence libre en France. Plus de copyright, ce qui permet de distribuer gratuitement ces pages de l’âge d’or de la bande dessinée nord-américaine.

 

atomic_war

planche_comics

Malheureusement, vous ne retrouverez pas les monuments attendus des comic-book. En effet, beaucoup d’éditions mythiques telles que DC, Marvel, Disney ne sont pas disponibles : pas de Spiderman, Superman ou Batman. Ce qui pourra être aussi un handicap pour certains c’est que le contenu est intégralement en version originale. Toutefois ça peut toujours servir à exercer son anglais ! Le point positif c’est de découvrir tout un pan de culture populaire et dénicher des collections moins connues mondialement mais qui, aux USA, font figures de mythes et de pionnères. Même s’il faut s’inscrire sur le site, le second point positif réside dans le téléchargement illimité ! Récupérez dès aujourd’hui ces 15 000 pièces vintages pour vous replonger dans l’univers des scénarios improbables de la seconde Guerre Mondiale et du début de la Guerre Froide.

 

prison_break

 

Ce site providentiel est l’occasion de revenir sur quelques unes des meilleures publicités inspirées des comics américains. Bulles, trames de points, super-héros, onomatopées clichés et poses caricaturales, autant de caractéristiques que l’on retrouve comme leviers publicitaires.

Comic-Noir-2_1

Comic-Noir-1_1

 

network_aotw

moon_aotw

BCads.indd

alcc-hulk

07

bandaidhulk

 

Quand Ogilvy Paris reprend Lichtenstein et les codes du comic-book :

profilepicture

illiterate

 

Et deux films pour finir (avec un gros faible pour le second) :