C’est un deuxième coup réussi pour Jeff Gordon, le pilote de la NASCAR et Pepsi Max.Tout a commencé l’année dernière quand le rédacteur sur le site automobile Jalopnik, Travis Okulski s’est questionné sur la réalité des faits de la première opération mise en place entre Jeff Gordon et Pepsi. Le pilote automobile américain avait piégé un vendeur de voitures en caméra cachée en lui faisant vivre une course folle à la place d’un simple essai automobile.

 

pepsi-travis-okulksi

Vexé qu’on remette en cause ses talents de pilote et la véridicité de l’opération, Jeff Gordon et Pepsi Max ont décidé de la renouveler en piégeant cette fois le journaliste, avec l’aide de son boss ! Cette fois-ci, alors que le journaliste pensait être en mission en Caroline du Nord pour aller voir en exclusivité une nouvelle voiture, il s’est retrouvé dans le mauvais hôtel. On lui envoie donc un taxi pour le récupérer, avec au volant Jeff Gordon, maquillé. On apprend au cours de la vidéo qu’il joue le rôle d’un ex-détenu récemment libéré après 10 ans de prison. Une voiture de police veut alors procéder à un contrôle, et nous sommes alors partis pour une course poursuite folle et forte en adrénaline, sur un terrain privé qui se finit dans un garage Pepsi.

pepsi-police-chase

Le journaliste alors a relayé l’information sur son compte Twitter  “C’est une chose réelle. Cela s’est vraiment passé. Ce n’est pas faux. Du tout” Et a également détaillé la farce sur le site de Jalopnik.  

“Just as I was able to say with total certainty that the first Pepsi Test Drive ad was totally fake. I can say with total certainty that this second Pepsi Test Drive ad is unequivocally, one hundred percent, totally, absolutely real.”

pepsi-tweets