The Canadian Institute of Diversity and Inclusion, en collaboration avec l’agence canadienne Rethink, vient de sortir un spot TV faisant tourner au ridicule la loi russe punissant tout acte de « propagande des relations sexuelles non traditionnelles devant mineur ». On parle de « propagande homosexuelle ». Les mots sont forts, tout comme ce spot réalisé à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver se déroulant à Sitcho, dans lequel nous pouvons voir deux hommes prêts à s’élancer dans une descente en bobsleigh.

Positions suggestives, formes évocatrices, musique vaguement connotée, « les Jeux ont toujours été un peu gay. Battons-nous pour que cela reste ainsi ». Ce spot est plutôt osé et on donnerait cher pour voir la tête de Vladimir s’il le voyait, car oui, il est inutile de rappeler que la Russie n’est pas le pays le plus gay-friendly au monde.

«  C’est avant tout un message d’égalité dont la toile de fond se trouve être les Jeux Olympiques […] C’était quelque-chose d’important pour nous » affirme Caleb Goodman, directeur général de Rethink. La conception du spot a été enclenchée en novembre dernier, en réponse à l’homophobie manifeste du pays.

lgbt_homophobia_russia

 Il y a fort à parier pour que ce spot fasse encore beaucoup parler de lui. En dépit de sa visée directe, il associe « sport » et « homosexualité » deux notions ayant a priori du mal à se mélanger. En effet, l’homosexualité reste encore plus ou moins taboue dans certains sports. Voilà de quoi affoler certains conservateurs.