Les 5, 6 et 7 mars prochains seront présentées 60 campagnes de Branded Entertainment à la Gaité Lyrique. 3 jours de conférences donc, adressées aux « responsables marketing, communication, media ainsi qu’aux fans de sport, musique, cinéma, séries et jeux vidéo».

Terminé le temps où nous absorbions passivement « la réclame » devant sa télévision à tube cathodique. Désormais, la nouvelle génération se veut connectée. Elle souhaite regarder ce qu’elle veut, quand elle veut, par le moyen qui lui plaira. Tablettes, smartphones, ordinateurs… Les supports se sont multipliés et la télévision s’est transformée en un distributeur de contenu 2.0. On télécharge son Master Chef tout en regardant le petit journal de Yann Barthès sur YouTube. Et quand bien même nous serions disciplinés à regarder un programme à l’heure proposée tout en live-tweetant ses commentaires acides, rares sont ceux qui ingèreront naïvement la publicité qui leur est imposée. Les spectateurs allant même jusqu’à analyser à leur tour, quelle ménagère sera la cible de tel ou tel programme. Ainsi, toi, l’ingrate qui te gausses devant l’amour est dans le pré, on te rappellera bien que tu fais partie du clan des célibataires bien en chair à l’haleine plus que douteuse à coup de réclames WeightWatchers, Meetic et Oral-B menthe forte haleine fraiche.

Le temps des publicités gentiment intégrées n’est plus. Lorsqu’elles ne sont pas critiquées, les études de Nielsen nous ont démontrées que sur ordinateurs, elles étaient tout simplement ignorées, complètement absentes du champ attentionnel.

C’est à cet instant qu’intervient la nouvelle génération publicitaire adaptée à sa nouvelle cible sur-connectée. 60 campagnes de Branded Entertainment décryptées sur 3 jours, expliquant comment grâce à de nouveaux outils, une marque peut véhiculer une image positive tout en développant une véritable communauté. Les annonceurs présenteront leur expérience, illustrant 3 points importants : les stratégies de marque, la créativité dans l’univers de la publicité et le rapport existant entre médias et consommateurs. Coca-Cola et son jeu PlayStation, Nestlé et sa campagne « real friends » ou encore Air France pour leur projet « Music in the Sky », ne sont que quelques exemples parmi toutes les campagnes qui seront présentées à la Gaité Lyrique début mars.

IEUP - Paris 2 01

 La billetterie est ouverte : tickets à 10 euros / demie journée. (Des places sont à gagner en participant à cette enquête).

Dorénavant, afin de se démarquer de la concurrence et de rassembler une réelle communauté autour d’une marque, tous les moyens connectés sont bons pour parvenir à ses fans. Diffusion de web-séries, développement d’applications, de jeux-vidéos … bref, les campagnes actuelles se veulent ludique et multi plateformes.  Le public peut alors s’imprégner d’une marque et en devenir l’ambassadeur grâce au concept de transmedia storytelling entre autres. Tous les médias sont exploités, l’information est destinée à se propager autour d’un public qui pourra agir en participant à divers évènements comme des jeux concours, et c’est ce que les conférences de « Paris 2.0 » démontreront.

Dans un univers où la publicité se surexpose et envahit notre quotidien, prendre le contre-pied de cette tendance en choisissant volontairement de communiquer moins mais mieux, devient LA solution imparable. On ne diffuse plus en masse pour au final, ne convaincre qu’une partie minime du public ; mais on cible un public à petite échelle pour que celui-ci diffuse un message en masse par bouche à oreille.