Avec la simplification des démarches et la démocratisation du statut d’auto-entrepreneur, chacun est libre de monter son affaire et de plus en plus de Français tentent l’expérience. En 2010, les PME représentaient 99,9% des entreprises, soit 3,2 millions selon les chiffres du Centre de documentation économie-finances (CEDEF). Les géants du web s’intéressent de près à ce marché, qui n’a pas toujours été considéré à sa juste valeur. Or aujourd’hui, les PME qui marchent requièrent les mêmes services promotionnels que toute entreprise, qu’il s’agisse de stratégie de communication, de campagne publicitaire ou d’une présence sur le net.

L’exemple 1&1

L’entreprise allemande 1&1 fait partie des hébergeurs les plus réputés du marché. Plutôt que de s’adresser aux programmateurs nés, le groupe choisit d’orienter sa stratégie vers les petites et moyennes entreprises, qui ne disposent d’aucune connaissance en création web. Par le biais de « 1&1 My Website », l’entreprise met à disposition des entrepreneurs la possibilité de concevoir un site Internet en toute simplicité, en optant pour l’un des templates proposés par l’hébergeur. Le groupe allemand mise sur ce créneau afin d’offrir aux PME la possibilité de disposer d’un site vitrine très sobre mais efficace.

Ce genre de démarche semble convenir aux petites boutiques, dont la présence numérique reste indispensable. Les petites entreprises peuvent ainsi gagner un minimum en visibilité et en crédibilité. Ce type de service met en valeur le travail des entrepreneurs, qui manquent de compétences en web et en marketing. Afin de rassurer ses clients potentiels, 1&1 mise sur des solutions all inclusive qui permettent comme ici de réserver un nom de domaine, d’héberger son site, de créer un design et de gérer son site web en toute sérénité.

IBM, Bitdefender et bien d’autres jouent sur le même terrain. De plus en plus de grands groupes s’intéressent au sort des PME.