Afin de promouvoir les effets d’une entreprise dans nos vies quotidiennes, il est de bon ton de faire parler les employés eux même. Formidable moyen pour descendre de son piédestal pour gagner en crédibilité, tout en moussant l’égo de la masse salariale interne.
Ce fut le cas d’EDF avec sa campagne EDF Pulse

C’est sur cette même lancée que General Electric a défini son parti pris créatif dans le cadre de sa dernière prise de parole de corporate. Cependant, l’annonceur a poussé ce parti pris au point de ne pas donner la parole aux employés eux-mêmes, mais plutôt à leurs enfants.

Ainsi, au sein de ce spot nommé « Childlike imagination », nous découvrons l’impact d’une employée de General Electric au travers des yeux de sa fille.
Ainsi des hôpitaux qui peuvent se tenir d’une main, un train qui devient l’ami des arbres et bien d’autres choses, sont les fruits du travail de cette employée GE..

Ainsi via ce spot réalisé par BBDO, General Electric parle aussi aux acteurs financiers, qu’à son personnel interne ainsi qu’au grand public, tout en glorifiant sa capacité d’innovation.