Le chat est sans conteste la coqueluche du web ces dernières années et ça se comprend par sa délicieuse faculté à toujours vous attendrir avec de grands yeux ronds, avant de déféquer dans votre baignoire. Nous parlions récemment du premier hôtel à chats qui prenait vie dans la capitale parisienne, aujourd’hui le félidé est à l’honneur dans une démarche promotionnelle du secteur touristique japonais. 

Traditionnellement, la boule de poil a la mission d’éloigner les mauvais esprits (accessoirement d’être servi à la cannelle accompagné de chenilles tièdes). Vous n’êtes pas sans connaître le Maneki Neko, ce chat qui dissimule le salut nazi tout en finesse tout en siégeant dans les banques, les échoppes, les restaurants à sushis. Le chat invite et propage le bonheur.

Cette petite bifurcation historique nous amène au site web japonais Jalan qui, pour promouvoir ses services touristiques, humanise le chat en l’ancrant dans des positions humaines. Si vous rêviez de voir à quoi ressemble le Japon en automne, en hiver, au soleil ou sous la pluie, à midi ou à minuit, les chats vous l’expliquent sans fioriture aucune.

L’utilisation du chat dans la publicité est de coutume ces dernières années et, force du caractère attractif de ce dernier, elle est un moyen de positionner gentiment l’enseigne en redorant son lovemark. Le Chat, Feu vert, nombre conséquent de marques savent tourner les quadrupèdes poilus à leur avantage et ça fonctionne dans plusieurs domaines puisqu’il est le symbole de propreté (en lustrant sans cesse son pelage), d’un caractère calme et représente la douceur, la beauté et l’élégance.

 

chatIEUP14 chatIEUP6 chatIEUP1 chatIEUP3 chatIEUP9 chatIEUP4 chatIEUP10 chatIEUP16 chatIEUP11 chatIEUP5 chatIEUP2 chatIEUP12 chatIEUP13