Mode et technologie font souvent bon ménage : entre la robe courte qui se transforme en robe longue (si, si), le t-shirt étanche à tous les liquides ou la pochette avec un chargeur de téléphone intégré, c’est la révolution. L’iBag, c’est une autre affaire.

C’est une compagnie australienne qui a inventé l’iBag, un sac qui empêcherait principalement les femmes, de dépenser trop. Le principe est simple : le sac à main est programmé à l’avance et se verrouille automatiquement aux moments de la journée les plus propices à dépenser comme la pause déjeuner ou le soir après le travail. Pire encore, si la propriétaire du sac tente d’attraper son portefeuille, l’iBag envoie un SMS à une personne préalablement jugée responsable par un système GPS. On reste perplexe là…

« Il peut aussi envoyer un SMS ou une notification si vous êtes dans une zone dangereuse pour vos dépenses ».
Zone de danger. Carrément.

« Nous avons décidé de lancer un premier sac pour femme. Nos recherches montrent que les femmes ont plus tendance à faire des folies avec leur carte de crédit que les hommes… mais une version pour hommes pourrait être développée aussi ».
Ah bon.

Je suis plus que dubitative face à ce sac « révolutionnaire ». Déjà, bonjour la praticité : imaginez que le sac se verrouille alors que vous avez besoin d’attraper votre carte de métro ou un Doliprane… c’est quand même concon ! Sérieusement imaginez la situation : « Tu aurais un medoc’ s’il te plait, il y a vraiment beaucoup de bruit dans ce métro. Puis j’ai soooooiiiiiiiiif » « Non, restes avec ton mal de crâne et ta sécheresse buccale mon sac est verrouillé pendant encore 22 minutes ».

Et puis c’est quoi ces clichés sexistes selon quoi une femme dépense nécessairement plus qu’un homme ET n’est pas capable de contrôler ses dépenses qu’elle a besoin d’être surveillée ? On marche sur la tête. Pourquoi pas le sac qui envoie une décharge électrique pendant qu’on y est ?

Puis honnêtement il y a un problème avec le nom du machin non ? Ipod, Iphone, Ipad,…iBag. Salut l’originalité !


Credit Card Finder’s iBag

Pour l’instant, le sac est à l’état de prototype mais pourrait bientôt être commercialisé. Cerise sur le gâteau, l’iBag serait vendu 150€, une somme logique pour quelqu’un qui chercherait à freiner ses dépenses n’est-ce pas ?