Un nouveau Starbucks a ouvert, le dimanche 9 février, dans le quartier de Los Feliz, à Los Angeles. Il y avait déjà la queue devant, et des dizaines de clients. Jusque là, rien d’étonnant, nos Starbucks français sont pleins en permanence…

En regardant la façade du café de plus près, on se rend toutefois compte qu’il ne s’agit pas d’un Starbucks ordinaire, mais d’un « Dumb Starbucks Coffee », concept qui a l’air tout nouveau ! À l’intérieur, c’est également une copie-conforme des Starbucks ordinaires, à deux exceptions près : tous les noms de produits sont précédés de « Dumb » (« débile ») et toutes les boissons sont… gratuites !

Alors, est-ce une opération marketing risquée venant de la marque, ou bien une initiative de ses détracteurs ? Les questions fusent, mais la réalité est toute autre.

Les créateurs du Dumb Starbucks ont levé le mystère, en publiant une FAQ. Ils qualifient leur projet d’ « art parodique », ce qui leur permet de se protéger juridiquement des supposées attaques de la célèbre chaine de cafés. « Bien que nous soyons un vrai coffee shop, Dumb Starbucks doit, pour des raisons légales, être considéré comme une parodie dans un but artistique. Donc, aux yeux de la loi, notre « coffee shop » est en fait une galerie d’art, et les boissons que vous y prenez sont considérées comme des œuvres d’art. Mais c’est aux avocats de s’occuper de ça. Tous ce que vous avez à faire, c’est de profiter de nos délicieux cafés ! ».
Dans cette même FAQ, les artistes-entrepreneurs affirment qu’ils adorent Starbucks, et qu’en aucun cas « dumb » n’a été mis pour qualifier cette entreprise. « Pas d’inimitié ! ». Mouais.

Lundi 10 février, le comique Nathan Fiedler, qui travaille pour la chaine « Comedy Central » a avoué la « supercherie » : il est le créateur de ce café parodique, dont il s’est servi pour tourner des scènes pour son émission « Nathan for You », dans laquelle il apporte son aide à des entrepreneurs.

Laurel Harper, représentante de Starbucks s’est exprimée sur le sujet auprès de FoxNews.com : « Bien que nous apprécions l’humour, ils ne peuvent utiliser notre nom, qui est une marque protégée. ». Reste à savoir quelle « option légale » va choisir la vraie marque Starbucks. Suspense !

En attendant, le Dumb Starbucks Coffee a quand même été obligé de fermer, car il n’avait pas l’accord des autorités sanitaires pour servir des produits comestibles.

Toujours est-il que le Dumb Starbucks Coffee n’est pas si « dumb » que ça, quand on voit le buzz qu’il fait sur internet !

Dumb-Starbucks-IEUP2

 

Dumb-Starbucks-IEUP3