La Grande Éponge c’est le pari un peu fou d’un studio design nantais et de trois graffeurs. Katra, Ador, Sémor, et Korsé, réunis dans un collectif absurde, ont décidé d’envahir la ville de Nantes en dissimulant nos vices dans la communication contemporaine. Sur le thème des Sept péchés capitaux, ils se sont appropriés des panneaux publicitaires de la ville de Nantes pour promouvoir leur concept.

Un projet artistique qui revisite les panneaux publicitaires souvent accusés d’être une pollution visuelle urbaine. Chaque péché a été dessiné et pensé de façon humoristique sur un modèle de communication publicitaire. Sept péchés dites-vous ? Ce sera 8 pour la Grande Éponge qui ajoute l’ivresse à la liste déjà longue de nos vices.

En utilisant le street art, le collectif amène à la réflexion « Ceci n’est pas une publicité, c’est une représentation de la publicité ». Souvent contesté, souvent qualifié comme “dégradation de biens publics“, le street art s’inscrit dans la lignée de tous les mouvements artistiques qui ont déclenché des polémiques, fournissant à la communication un outil idéal permettant d’attirer, de capter et de retenir l’œil des consommateurs.

fresque_katra_art3f

Panneau_avarice

Panneau_colère

Panneau_envie

Panneau_gourmandise

Panneau_ivresse

Panneau_luxure

Panneau_orgueil

Panneau_paresse

 

LaGrandeEponge_Nantes

LaGrandeEponge2_Nantes