En France, concernant la communication de vins et spiritueux, nous sommes contraints à des prises de parole souvent trop lisses, pour cause de la loi Evin.

Ce n’est pas le cas dans bien d’autres pays, comme nous le prouve ce spot pour le whisky Bell’s pour le marché sud-africain.

La distillerie Bell’s se veut de proposer des boissons destinées aux individus de caractères, les intrépides, les persévérant. L’agence King James a donc mis en images cette ambition à travers un film nous relatant une histoire des plus émouvantes.
Ce spot nous fait suivre l’histoire d’un père illettré reprenant le chemin de l’école et des bibliothèques pour pouvoir lire un ouvrage qui lui semble cher…
Au travers de diverses séquences nous relatant les avancés de cet individu dans son apprentissage, le film se termine sur une scène poignante (autour de nombreux verres de Bell’s).

En effet cet individu ne souhaitait qu’une chose, pouvoir lire le livre de son fils et lui annoncer sa fierté.
Via ce script, la marque s’immisce dans un univers émotionnel fort, tout en glorifiant la persévérance de ses consommateurs.
Cela permet donc à Bell’s de préempter un territoire d’expression bien loin des conventions du marché des whiskys à l’international, qui sont majoritairement basées sur l’historique de telle ou telle distillerie, d’un ancrage territorial ou encore d’un humour « couillu » pour justifier que cette boisson est faite pour les « bonhommes ».