Après le nouveau film pour l’iPad que vous aviez pu découvrir ici, Apple met à l’honneur le Macintosh pour ses 30 ans. Depuis deux semaines, l’anniversaire créé l’événement sur internet. Dans un article antérieur, nous vous révélions le site dédié sur la page d’Apple ainsi que le dispositif mis en place pour célébrer le micro-ordinateur révolutionnaire.

Il y a 30 ans, Steve Jobs présentait l’innovation Macintosh à un public enthousiaste. A l’époque, le film réalisé avait profondément marqué l’histoire de la publicité. Et pour cause, avec le nouvel ordinateur, selon la désormais célèbre formule, 1984 promettait de ne pas être 1984. De plus il faut dire qu’avec Ridley Scott derrière la caméra, la séquence était destinée à devenir épique.

Aujourd’hui c’est son fils qui s’y colle (il faut bien placer la famille). Jake Scott raconte le Mac avec l’iPhone dans “1.24.2014“ . Ce film a été construit grâce aux images de 100 iPhones filmant la même journée par plusieurs personnes différentes. Ainsi on découvre le 24 janvier 2014 sous quinze angles hétéroclites. Depuis Paris, Los Angeles, Tokyo, Londres, Melbourne,Amsterdam, Pompeii, ou encore Shanghai, 45 personnes ont livré plus de 70 heures de film. Comme c’est souvent le cas chez Apple, il y a deux concepts. Le message primaire d’abord, puis vient un mécanisme original qui fait du spot une performance artistique. L’avantage ici, sous le prétexte des 30 ans du Mac, est bien de faire la promotion de l’intégralité des produits Apple.

mac_30_butterfly2

mac_30_sea2

mac_30_robot2

mac_30_music2

mac_30_packshot2

 

 

De l’aube au crépuscule, au travers de ces 75 secondes, Apple montre l’intégration de ses produits dans tous les milieux de la vie. Pour produire de l’art, de la science, du sport et des solutions aux problèmes et rêves de chacun. TBWA/ChiatDay, qui gère la communication d’Apple depuis toujours a bien anticipé les potentielles rumeurs quand à la possibilité d’obtenir de si beaux plans. L’agence a joint au film un “Behind the scenes“ ( avec Ridley Scott en guest) ne laissant pas de place au doute. Toutefois, les équipes de TBWA Arts Lab ont su habilement sublimer les images.

 

 

La marque à la pomme est championne pour jouer sur l’émotionnel. Outre démontrer les qualités de l’iPhone 5S, de l’ensemble de ses produits, cette publicité se veut un message d’encouragement, d’espoir, et d’ouverture face aux 30 années à venir. Il faut admettre que le petit Jake a du talent. Apple signe encore une publicité pleine de poésie, de bonheur et d’humanisme. Toutefois, Antoine Vanderlick s’interroge avec raison sur les similarités de positionnement et de scénarisation entre ce spot et celui de Microsoft “Empowering“ diffusé lors du dernier Superbowl. A vous de juger !