En ville, la présence de chiens peut être parfois perçue comme dérangeante… Jugés de repeindre nos trottoirs, de boire bruyamment leurs bols aux pieds des tables de restaurants, de prendre plus de place qu’il n’en faut dans les transports en commun…

Alors, imaginez-vous…
Et si nous vivions dans un monde où ces meilleurs amis de l’homme seraient remplacés par des oies, des lamas, des ânes ou encore des cerfs ? …

La gêne occasionnée serait nettement plus forte, comme nous le démontre de spot réalisé par l’agence TRY/Apt, au profit de l’association norvégienne pour les non-voyants (The Norwegian Association of the Blind). 

Ainsi ce film nous prouve par l’absurde qu’un chien, compagnon indispensable pour l’autonomie d’un aveugle, s’adapte à des situations citadines quotidiennes, à l’inverse d’autres animaux.

Ce jeu créatif, ponctué par le claim de fin « It could have been worse, It’s just a dog we want to bring. », permet à l’association de délivrer son message auprès de l’ensemble des citadins, sans pour autant les stigmatiser, en les accusant en premier degré de freiner l’autonomie de cette population malvoyante.
(Et avouons-le, ce chien guide est irrésistiblement adorable).