L’année dernière, la SNCF inaugurait avec succès le « Défi Ingénieurs », à destination de jeunes têtes en devenir.
Cette année, et toujours en collaboration avec son agence TBWA\PARIS, l’annonceur lance la seconde édition de son opération tout en poussant ce concept dans une démarche plus « expérientielle » en lui donnant la forme d’un « serious game » en plus élaboré tout en usant des codes de l’univers des jeux vidéo.

Ainsi les ingénieurs SNCF soumettent 10 défis aux étudiants issus de 180 écoles comme Centrale Paris, jusqu’au 16 mars prochain. Les jeunes cerveaux vont devoir se mettre en ébullition pour résoudre des calculs mathématiques, des problématiques logiques, des questions portants à résoudre des problèmes de circulations et satisfaction des voyageurs, avec comme optique de déterminer des solutions pour satisfaire la clientèle SNCF. – De quoi faire plonger les pubards dans une boîte d’aspartame. – 

Chaque défi permettra aux étudiants d’accéder aux différents niveaux de la « tour technologique », et ainsi d’espérer faire partie des 60 finalistes, et tenter de gagner différents lots comme des iPads ou des billets de train aller-retour pour l’Europe ou la France.

Cette opération sera clôt par un défi final en live des 5 meilleures écoles et ainsi de gagner l’accès à un voyage à la découverte d’un des grands projets menés par la SNCF dans le Monde.

https://defi-ingenieurs.sncf.com/index.html

Au-delà de la mécanique même de cette opération « Défi Ingénieurs », il est intéressant de constater que la SNCF redore son image auprès d’un jeune public arrivant prochainement sur le marché de l’emploi, et ainsi démontre que le groupe possède en son ADN propre la recherche d’innovations. De plus, et de manière plus factuelle, la SNCF renforce également son image d’employeur potentiel, et ainsi d’attirer les forces humaines et innovantes de demain.

img-bottom