Le hasard, source intarissable de franc consumérisme, est souvent un axe publicitaire utilisé tant la planification du quotidien est un fléau moderne. Bousculer sa routine, tutoyer l’aventure ou encore ne rien prévoir sont des concepts qui oscillent entre inquiétude et désir ardent pour les décisionnaires.

Le CapturCall de Renault, c’est le passeport pour un épanouissement personnel qui vous promet un moment unique dans votre vie. Pendant que cette promesse n’est qu’impalpable concept dans beaucoup d’axes publicitaires, Renault le réalise.

Une opération marketing autour du dernier crossover urbain, le Renault Captur, une voiture qui tient la route avec 39 629 exemplaires vendus en 2013 ce qui la place au rang de 7ème voiture la plus vendue en France. Dans ces scènes en caméra cachée, Verino, humoriste bankable, joue un rôle sur-mesure : le conducteur de taxi. Le comique survitaminé à la répartie cocasse et incisive a pour mission de bousculer les laconiques habitudes de clients automates et hostiles à l’imprévu.

CapturCall, fort d’un concept efficace et rentable, se veut être une opération finement orchestrée. Pour 99% des gens qui ne bousculeront pas leurs habitudes, c’est 1% qui a osé l’aventure. Au rendez-vous ? Pour un couple, c’est un repas concocté par le chez Jean-François Piège dans une grande roue parisienne, un autre assiste au tournage du dernier film dont la réplique est lancée par Audrey Lamy, ou encore une robe confectionnée par le créateur Jean-Charles de Castelbajac. En somme, un ton « surprise » pour une promesse pétillante.

Ils ont osé

 

 

 

Ils ont dit NON