Connaissez-vous l’histoire de Sam, l’homme qui ne s’aimait pas nu ? Nous sommes probablement des milliers en France à être dans son cas, et des millions dans le monde à être gêné par notre nudité et celle des autres.

Withings est une entreprise d’objets connectés, spécialisés dans le bien-être, la santé (balances, tensiomètres…). Accompagnée par l’agence londonienne Man + Hachet elle nous présente un spot créatif en stop motion qui brise les dictats du corps parfait.

  • Une histoire
  • 140 personnes nues
  • 3 jours de tournage
  • 2000 images fixes
  • Estonie
  • 300 paires de chaussettes

C’est la recette que nous dévoile Withings dans son spot “Beautiful Naked” pour nous faire prendre conscience qu’en pratiquant une activité régulière nous pouvons voir notre corps d’un autre œil et commencer à l’apprécier.

A travers les siècles le nu a occupé une place importante dans l’art et la culture, mais aussi dans la publicité. Si la nudité est présente régulièrement dans la publicité en France ou dans les pays latins elle l’est beaucoup moins dans les pays anglo-saxons.

Chacun de nous a une perception différente de la nudité selon notre passé, notre histoire, notre propre rapport au corps. Nous ne réagissons pas tous de la même façon mais nous sommes souvent surpris face à ce genre de publicité. Dans la publicité, la nudité joue un rôle de capteur d’attention quasi systématique.

En voyant cette publicité, je ne peux m’empêcher de penser à Spencer Tunick, photographe américain renommé pour ses photographies où figurent des centaines d’hommes et  de femmes, posant nus dénonçant entre autre l’incidence du réchauffement planétaire sur la fonte des glaces. Même si la cause est différente, l’utilisation du nu de masse de façon artistique et créative est un moyen de capter l’attention du spectateur et de susciter une réaction.

Découvrez cette jolie réalisation et n’hésitez pas à partager vos réactions avec la rédac’ 🙂

1_withings_Man 2_withings_man 4_withings_man 5_withings_man 6_withings_man 7_withings_man