Le soutien gorge intelligent est en phase de devenir concret. Ces derniers temps, et force d’une innovation technologique toujours plus surprenante, l’attribut vestimentaire se transforme en bijou high-tech. Entre le soutif qui tweete et celui qui détecte le cancer du sein, le soutien gorge devient aujourd’hui un outil pour la régulation des envies alimentaires.

Pour le plus grand bonheur des dames, ou des hommes, chacun ses goûts la question n’est pas là, l’accessoire vous met en garde dès que vous vous apprêtez à craquer sur un aliment interdit. Microsoft, toujours fourré dans les bons plans, est à l’initiative du concept en pilotant une idée qui pourrait bien séduire nombre conséquent de femmes en perpétuelle lutte contre la calorie, en guerre contre le glucose.

o-BRA-570

 

C’est à l’aide de capteurs (dans les bonnets et latéraux) que le vêtement enregistre les variations du rythme cardiaque, la température corporelle et les niveaux de stress. Une fois les données récoltées, ces dernières sont envoyées à votre Smartphone, par Bluetooth s’il-vous plaît, signalant que vous vous apprêtez à grignoter et que ce n’est pas nécessaire, c’est pas bien, retenez-vous qu’elle vous dit votre protubérance mammaire.

Derrière le concept du sein délateur, du téton qui vous balance, le but est de faire prendre conscience que les comportements sont à changer et que, même à l’approche de Noël, de la graisse à profusion, votre partenaire minceur vous suit partout, tout le temps. Un coach 2.0 pour lutter contre la boulimie émotionnelle.

À quand un slip kangourou pour réguler le désir de bière chez les hommes ?