L’avancée technologique, preuve formelle que l’homme est sans doute aucun au sommet de l’intelligence. On n’arrête pas le progrès, qu’il s’agisse d’envoyer des bonobos dans l’espace ou de communiquer sans fil,  la technologie est à votre service m’sieurs dames. Vous n’êtes sans doute pas passés à côté du drone, son utilisation abusive provoque d’ailleurs le lacement chez chaque bipède normalement constitué.

 

Amazon-Prime-Air

Jeux vidéos, émissions de TV, ou même restaurant, le drone est une une nouvelle mode à exploiter pour le plus grand bonheur des gadgetophiles. Amazon, entreprise de commerce en ligne, ne passera pas à côté de ce phénomène, en proposant les services du drone dans un futur proche.

 

 

 

Dans un rayon de 16 km aux alentours des entrepôts, la machine livrera ses colis dont le poids n’excédera pas 2,3 kilos (86 % des livraisons effectuées pas Amazon).

C’est donc sous la douce appellation d’Amazon Prime Air que la marque espère être opérationnelle d’ici 4 à 5 ans après avoir calibré ses tests de sécurité, eu l’approbation des autorités de l’aviation qui défendent jusqu’à présent toute utilisation commerciale des drones sur le territoire américain.

Utiliser des drones octoptères pour acheminer des petits colis chez ses clients en 30 minutes, innovation technologique ou réponse mercantile à une demande toujours plus capricieuse d’un client gadgetophile ?