Avant, une campagne pour un préservatif, ça ressemblait plutôt à ça « sortez couvert » « contre le sida, protège-toi » « Si tu ne veux pas changer de couche-culotte, mets une capotte »… Mais comme la terreur fonctionne bien mieux sur un enfant de 4 ans face à super nanny, que sur un téléspectateur à table face à son écran-plat-bruit-de-fond ; Durex  nous offre un tout autre discours.

Petite caméra cachée, des complices pour interpeller le passant, des attitudes chocs mais pas trop parce que bon, le but c’est tout de même de faire vendre – et le tour est joué ! La dernière campagne publicitaire pour préservatifs et gels intimes qui donnent envie d’aimer, c’est dans la boîte.

Concrètement, des couples pas vraiment pudiques, mais pas franchement exhib’ non plus, sont dans la rue et s’embrassent sauvagement. Les positions sont suggestives, les baisers se veulent langoureux et le badaud capture sa photo pour vite en faire profiter ses amis abonnés twitter. Mais pourquoi tant d’amour ? Ceux qui se sont posé la question peuvent désormais connaître la réponse. Pour la nouvelle pub Durex ! Tout comme Sixt avait filmé les réactions des gens face à un Rocco Siffredi des plus ambigus, la célèbre marque nous présente à son tour ce stunt, compilant les meilleures réactions durant cette caméra cachée.

IEUP - durex 02

La caméra cachée, telle a donc été la méthode utilisée par l’agence les gros mots, dans le but de créer ce spot publicitaire intitulé « lovers connect, ça donne envie d’aimer ». Une initiative, sûrement appréciée à sa juste valeur par tous les célibataires parisiens ne supportant pas la vue du bonheur ostentatoire d’autrui. Simulez une agression dans le métro, et Marie-Élise s’en ira comme elle est venue : sans un regard, sans un mot. Confrontez-la au choc insurmontable d’un baiser expressif et c’est le grognement assuré, suivi de commentaires répétés pendant toute une journée.

On remarquera tout de même que si le mariage pour tous est aujourd’hui adopté en France, le préservatif pour tous n’est quant à lui, pas représenté. Interpeler les passants, oui ; choquer celui « qui n’est pas homophobe parce qu’il a un ami gay, mais que quand même c’est pas naturel tout ça », non. Si la marque se veut ambassadrice de l’amour, il est donc regrettable qu’elle n’aille pas jusqu’au bout de ce concept en représentant tous les couples existants ; qu’ils soient homosexuels, plus âgés ou tout simplement atypiques.

IEUP - durex 03

IEUP - durex 04

IEUP - durex 05