Vous le savez, en février prochain se tiendra la finale de la nouvelle édition du Super Bowl aux États-Unis.

Au-delà du spectacle sportif majeur que cela représente, c’est également un moment publicitaire majeur, au sein duquel les annonceurs profitent des plages publicitaires pour nous délivrer des spots hautement créatifs, voire même totalement délirants.

Alors que cette année la diffusion d’un spot de 30 secondes sera négociée entre 4 et 4,5 millions de dollars avec la FOX, les annonceurs ont tout intérêt à créer l’évènement en amont.

Une marque tire déjà son épingle du jeu.

Doritos a pris l’habitude de lancer un concours nommé “CRASH THE SUPER BOWL” et invite les internautes à créer un spot soumis aux votes.

Le grand gagnant se verra doté de la somme (non négligeable) d’un million de dollars, pourra travailler avec les équipes de Marvel pour l’écriture du prochain « The Avengers » et aura le plaisir de voir son film diffusé sur l’ensemble des écrans du pays.

Mais… comment ce concours fonctionne ? Laissons The Crash Ambassador nous l’expliquer :

L’une des propositions s’est démarquée et démontre le ton totalement délirant (allez, disons le… WTF) de cette fournée 2014, elle est nommée : « Finger cleaner ».

Est-ce judicieux pour un annonceur de laisser sa communauté réaliser l’une de ses prises de parole la plus importante de l’année ? Sans doute…

En effet, via ce procédé, Doritos crée l’évènement et attise l’attente quelques mois en avance !
Cela permet à la marque d’animer sa communauté de fans en l’impliquant fortement pour faire transparaitre leur vision de l’ADN de Doritos.

De plus le temps de prise de contact s’élargit et le système des votes assure un pré-test à l’échelle internationale.
C’est beau les internets…

Profitons en pour plonger dans l’univers délirant des vidéos demi-finalistes ! 

Et les gagnants de l’édition 2013 :