À moins que vous ayez vécu dans une grotte pakistanaise sans connexion à l’internet, vous aurez sans doute aucun remarqué qu’un lama a littéralement envahi le net. De sa douce et exotique appellation “Serge”, il est Lamascotte des medias, l’animal qui a plus de likes que le président de la république et Marc Lévy réunis.

Innover, c’est aussi surfer sur les tendances, même poilues et au rejet salivaire intempestif. Serge, l’icône qui fait vendre. En une maigre semaine, l’animal profite de sa notoriété pour voyager gratuitement. Retour sur ces marques qui utilisent un effet de mode pour rester dans le coup

AXE l’envoie dans l’espace

LAMA1

Moins de chance, ça sera le Gers pour Tourisme du GersLAMA2

Un retour aux sources, on est bien mieux à Bordeaux !Capture d’écran 2013-11-08 à 21.05.56

Retour à la maison pour Air FranceLAMA3

 

Petit moment de détente au stadeLAMA4

 

En compagnie du père Noël pour LDLCLAMA5

 

Un visuel plus engagé chez UnicefLAMA6

 

Petit clin d’oeil de Stromae sur sa page officielle LAMA7

 

La satire de la marionnette n’échappera pas à SergeLAMA8

 

L’application également disponible lama9

 

Concluons sur quelques photomontages amateurs

 

lama10

 

1452521_10201843843930893_2127486456_n

 

LAMA11

 

Profiter d’un phénomène sociétal est utile au rebondissement de la marque et au nouveau positionnement mais, en abusant des produits dérivés et en jouant avec la surabondance, le résultat peut mener à l’usure publicitaire et amputer le capital marque.