Partir à l’aveugle, c’est comme avoir des relations sexuelles tarifées avec une prostituée moldave, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Voyager vers l’inconnu, vous en avez toujours rêvé ? Un pari osé pour un fantasme populaire. Un tour-opérateur propose de payer son forfait à l’aveugle et le pays, ou la ville, ne seront révélés que le jour du départ !

 

Voyage_en_terre_inconnue

 

Ce concept amusant et risqué est né sous la houlette de David Noguès, le directeur commercial d’Atalante. En déboursant 2595 euros, le forfait comprend tout et le lieu de votre atterrissage ne vous sera communiqué que le jour du départ, le 28 décembre. Une opération marketing temporaire qui mise tout sur le désir insatiable d’imprévu dans un quotidien ultra planifié et laissant peu de place au hasard.

Seule et unique information fournie pour favoriser votre prise décisionnelle est la température de la destination, comprise entre -35° et +35°. Pour résumer, prévoyez une combinaison polaire à côté de votre paréo et du Labello avec votre crème solaire.

En voilà un joli coup de pub qui se positionne de pied ferme dans une société qui ne laisse plus de place à l’incertain. Concept assumé pour flirter avec le rêve, si l’envie vous est irrésistible pensez à réserver !

« Entre Bilbao et Quimper, entre Las Vegas et Tourcoing, entre Rome et Mulhouse, l’important c’est la surprise » (Cristophe Colomb featuring Amadou et Mariam)