•  Quel est son rôle au sein de l’agence?

Il est en charge de toutes les problématiques liées à la musique au sein de l’agence

 

  • Avec qui collabore t-il ? 

Principalement avec les équipes de création, mais aussi avec les équipes commerciales,  et les TV Producers.

 

  •  En quoi consiste son travail ?

 

Trouver la bonne musique pour une campagne, en négocier les droits d’utilisation si il s’agit d’une musique pré existante, faire appel au bon compositeur si il s’agit d’une musique originale.

 

  • Quelles sont ses responsabilités ?

 

Il assure la direction artistique musicale de l’agence. Il doit s’assurer que les musiques proposées dans le cadre d’une campagne sont « achetables » ou correspondent bien au budget prévu par l’annonceur, il doit savoir anticiper les délais d’obtention d’accord des ayant droits dans le cadre d’une « Synchronisation » (utilisation d’une musique pré existante à l’image), il doit pouvoir mener à bien une négociation commerciale avec ses interlocuteurs au sein des maisons de disques et d’édition, il doit assurer la bonne utilisation de la musique dans un cadre Media/Période/Territoire défini. Il doit être capable de livrer dans des délais souvent assez serrés, la musique sur laquelle il a pu travailler avec un compositeur par exemple.

 

  • Quelles sont les qualités nécessaires pour être un bon «SUPERVISEUR MUSICAL» ? 

 

Etre ouvert d’esprit,

Avoir une bonne culture musicale,

Etre connecté à l’industrie musicale et comprendre son fonctionnement,

Etre un bon négociateur,

Savoir gérer la pression

Ne pas être susceptible

 

  • Quelles sont les contraintes de ce métier ? 

 

Il est souvent très compliqué de mettre tout le monde d’accord sur le choix d’une musique. Clients, créatifs, commerciaux, TV prod, réalisateur… chacun a son avis sur le sujet et il est parfois difficile d’interpréter et de retranscrire leurs attentes.

 

Quels horaires fait t-il ? 

 

Il ne compte pas ses heures

 

  • Les évolutions possibles d’un «SUPERVISEUR MUSICAL» ?

 

SUPER SUPERVISEUR MUSICAL ?

 

  • Un exemple concret de mission que doit réaliser un «SUPERVISEUR MUSICAL»

 

Un team créa est en train de travailler un script pour une nouvelle campagne,

Le superviseur musical leur propose des directions musicales pour étayer leur propos,

Un story board animé (accompagné d’une musique) est réalisé, le client achète l’idée, le film et souvent l’intention musicale qui va avec,

Le superviseur musical vérifie la faisabilité de la synchronisation en fonction des paramètres Media/Période/Territoire.

Si le tarif est trop élevé, si l’artiste refuse l’utilisation de son œuvre dans un cadre publicitaire, ou encore, si il ne se passe rien lorsque la musique est posée sur le film finalisé, il faut repartir sur une nouvelle recherche et mener de nouvelles négociations.

 

  • Quel parcours pour y accéder ? / Quelle formation ? / Quelles écoles ? 

 

Il n’y a pas de parcours à proprement parler. Il faut peut être avoir quelques bases en matière de droit de la propriété intellectuelle, et avoir effectué quelques stages dans un label ou une société d’édition musicale ?

 

  • Un conseil à donner pour tous ceux qui souhaitent devenir «SUPERVISEUR MUSICAL» ?

 

Patience et persévérance

 

[divider] [/divider]

Cette fiche métier a été rédigée par Lionel Dray, Superviseur Musical chez Les Gaulois